Accueil > Speakers > Nicolas Faucherre

Nicolas Faucherre

Nicolas_Faucherre_fortius

Expérience professionnelle

Depuis 2013: membre du conseil scientifique du Laboratoire d’Archéologie Médiévale & Moderne en Méditerranée (UMR 7298 du CNRS). Depuis 2012: Professeur d’histoire de l’art et d’archéologie médiévales à l’université d’Aix-Marseille. Depuis 2009: membre du Comité des Biens français au Patrimoine Mondial. Depuis 2007: membre du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques, section d’archéologie et d’histoire de l’art des civilisations médiévales et modernes.

Depuis 2006: membre

de la Commission Nationale des Monuments historiques, section protections. 2006-2008: directeur du département d’histoire de l’art et d’archéologie de l’université de Nantes. Depuis 2005: membre représentant la France au comité scientifique international de l’ICOMOS Icofort pour les fortifications et le patrimoine militaire. 2005-2012: Professeur d’histoire de l’art médiéval à l’université de Nantes. 2004-2008: expert scientifique pour la candidature des fortifications de Vauban au patrimoine mondial. 2002-2005: président du conseil de développement du Pays Rochefortais. 2001-2008: membre du conseil scientifique du Centre d’Etude d’Histoire de la Défense. 2000-2005: membre du conseil scientifique de l’Université de La Rochelle. 1999-2012: responsable de l’équipe castellologie du Centre d’Études Supérieures de Civilisation médiévale (UMR 6223, Poitiers). 1998-2011: chef de missions archéologiques au Proche-Orient (Ani, Apamée, Saône, Beaufort, Césarée). Depuis 1998: membre des Commissions régionales du Patrimoine et des sites Poitou-Charentes (1998-2008), Pays-de-la-Loire (2005-2009), Centre (depuis 2012). 1997-2000: membre de la commission culturelle de l’Université de La Rochelle. 1996-1997: directeur du département SHS (FLASH, Univ. La Rochelle). 1996-2001: missions pour l’ICOMOS en Italie, Suisse, Hongrie. 1994-2005: maître de conférences en histoire et archéologie médiévales à l’université de la Rochelle. Depuis 1992: professeur associé d’architecture militaire à l’Ecole de Chaillot (Centre d’études supérieures d’Histoire et de Conservation des monuments anciens). Depuis 1991: membre du comité de publication et administrateur de la Société française d’Archéologie. 1990-2010: directeur de la collection “Patrimoine vivant” (édition Rempart-Desclée de Brouwer) et administrateur de l’union REMPART. 1992-1994: chef de la cellule du patrimoine fortifié à l’Inventaire général du patrimoine et des richesses artistiques de la France. 1987-1992: conseiller historique de la mission d’aménagement du musée des Plans-Reliefs. 1987: commissaire de l’exposition “La galerie des plans en relief”, Hôtel des Invalides. 1983-1989: activités diverses : missions pour l’ICOMOS en Grèce, Turquie, Chypre, etc., bourses d’études aux écoles françaises de Rome et Madrid, fouilles archéologiques (Louvre, Bastille, Yougoslavie), commissaire d’expositions (Bastille, Dijon, Lille, Château d’Oléron) 1982-1983: coordinateur de l’Année Vauban (Direction du Patrimoine) et commissaire de l’exposition “Vauban Réformateur”, musée des Monuments français.

Publications (une centaine d’articles scientifiques et autant de vulgarisation)

Livres

  • Les plans en relief des places fortes du Roy.
  • Places fortes, bastion de pouvoir.
  • Vauban à Belle-Ile.
  • Le Triomphe de la méthode. Traité de l’attaque des places de Monsieur de Vauban.
  • Montreuil-sur-Mer, ville fortifiée.
  • Fortifications du littoral. La Charente-Maritime.
  • Bastions de la mer. Le guide des fortifications de la Charente-Maritime.
  • Fortifications du Littoral, la Bretagne sud.
  • La forteresse de Salses.
  • Les tours de La Rochelle.
  • Le château d’If.
  • Les enceintes urbaines (XII-XVIIe siècles). Archéologie et histoire.
  • Le château et la ville. Opposition, juxtaposition (XIIe-XVIIe siècles).
  • Crazannes, logis alchimique.
  • L’estuaire de la Charente dans le projet de territoire. I. Patrimoines, paysages.
  • La route des villes fortes en Nord. Les étoiles de Vauban.
  • La fortification au temps des Croisades.
  • Tours seigneuriales de l’ouest. Travaux récents sur quelques tours maîtresses, de la Normandie à la Catalogne.
  • Mont-Dauphin, l’héritage de Vauban.
  • Les sites majeurs de Vauban.

Logos pie

Le projet a été financé à 65% par le fond européen FEDER grâce au POCTEFA 2007-2013 (Programme de Coopération Territoriale Espagne-France-Andorre). L’objectif du POCTEFA est de renforcer l’intégration économique et sociale de la zone frontalière Espagne-France-Andorre. Il concentre son aide sur le développement d’activités économiques, sociales et environnementales transfrontalières au moyen de stratégies conjointes en faveur du développement territorial durable.

Log in or Sign Up