Accueil > Congrès > CONGRÈS INTERNATIONAL SUR LE PATRIMOINE FORTIFIÉ : GESTION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE

CONGRÈS INTERNATIONAL SUR LE PATRIMOINE FORTIFIÉ : GESTION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE

puerta Le Congrès International sur le Patrimoine Fortifié : Gestion et Développement Durable aspire à devenir un forum de débat autour du patrimoine militaire bâti, sa conservation et son intégration dans les villes. Les constructions de défense, souvent oubliées et négligées, offrent souvent une belle occasion de faire de l’espace qu’ils occupent un quartier dynamique de la vie de la ville, comme résultat de sa restauration et de l’incorporation d’améliorations fonctionnelles en matière de résidence, équipements et accessibilité.

Lors de cette rencontre participeront des experts internationaux pour partager des expériences de villes qui ont été concernées par l’intégration à la vie civile de constructions qui avaient eu à une époque une fonction de défense. La conservation du patrimoine militaire (constructions, paysage, tissus urbain…) est très importante étant donné que pour de nombreuses villes cela représente leur identité.

Seront abordées les questions englobant les techniques et méthodologies de restauration et de conservation jusqu’à l’impact économique et social de la conservation ou l’opportunité que représentent les monuments militaires dans différents secteurs comme le secteur touristique et socioculturel.

Disposer d’une diversité de lieux permettra de connaître différentes approches prises en compte lors d’interventions et donc la possibilité d’étudier et comparer un nombre important de pratiques réussies.

Les problèmes et opportunités sont communs à de nombreux lieux et environnements de différentes régions et différents pays. Notre propos est que le débat et les documents présentés lors du congrès insistent sur ce point commun tout en favorisant le partage d’expériences internationales de transformation et d’aménagement de constructions et enceintes de défense destinées à des usages civils.

On cherche à faire en sorte que le monument militaire ne soit pas considéré comme un simple rappel ou référence culturelle, voir un simple lieu ou objet. Le patrimoine de défense est en évolution vers des scénarios plus vastes et ambitieux où il devient souvent une opportunité encourageant l’activité économique et de loisirs. La coopération entre les villes et pays, comme c’est le cas pour le projet Fortius auquel participe Pampelune et Bayonne, représente une réelle opportunité de partage des connaissances et expériences, ainsi que la mise en place d’actions communes de valorisation et promotion qui servent à élargir le potentiel du patrimoine de ces villes.

Le besoin d’aboutir à un développement durable dans toutes ses dimensions sera discuté (environnement, économie, société et culture), impliquant des questions liées à l’entretien et la conservation ainsi que le besoin de disposer pour ce faire d’un plan de gestion (à court, moyen et long terme) répondant aux besoins et aspirations de la communauté.

De nos jours, la conservation du patrimoine, en particulier le patrimoine de défense et sa sauvegarde fait face à des problèmes nouveaux et complexes. La dégradation survenue sur celui-ci n’est pas la seule conséquence du vieillissement des matériaux ou de l’effet de l’environnement. Des facteurs tels que la pollution, le changement climatique, la pauvreté, la religion, le tourisme, le mercantilisme, les idéologies, entre autres, se trouvent aujourd’hui aux avant-postes pour la survenue de nouvelles approches, inquiétudes et visions pour celui-ci.

Ce congrès, qui s’inscrit dans le projet Fortius : valorisation touristique et culturelle du patrimoine fortifié de Pampelune et Bayonne est orienté vers les chercheurs, architectes, urbanistes, paysagistes, historiens, sociologues, économistes, travailleurs des administrations publiques, etc., liées au secteur de la ville et du patrimoine.

Le projet a été financé à 65% par le fond européen FEDER grâce au POCTEFA 2007-2013 (Programme de Coopération Territoriale Espagne-France-Andorre). L’objectif du POCTEFA est de renforcer l’intégration économique et sociale de la zone frontalière Espagne-France-Andorre. Il concentre son aide sur le développement d’activités économiques, sociales et environnementales transfrontalières au moyen de stratégies conjointes en faveur du développement territorial durable.

Logos pie

Le projet a été financé à 65% par le fond européen FEDER grâce au POCTEFA 2007-2013 (Programme de Coopération Territoriale Espagne-France-Andorre). L’objectif du POCTEFA est de renforcer l’intégration économique et sociale de la zone frontalière Espagne-France-Andorre. Il concentre son aide sur le développement d’activités économiques, sociales et environnementales transfrontalières au moyen de stratégies conjointes en faveur du développement territorial durable.

Log in or Sign Up